Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

This Silly Thing + Red Woods + Gabelt @ La Dynamo (17/10/2014)

Publié le par Makizara

On soutient Les Brasseurs du Lac chez Born in Toulouse !

Hello les rockers !

En ce vendredi de (presque) vacances, un dilemme Cornélien s’est imposé à moi : Concert du Common Diamond à l’Espace Croix-Baragnon ou concert de soutien au festival Les Brasseurs du Lac (qui se tient à Villeneuve-Tolosane en juillet et dont je vous avais déjà parlé ici et ).

Désolée pour Le Common Diamond mais (et je pense que vous comprendrez de quoi je veux parler) mais, mais, mais Les Brasseurs du Lac c’est juste un festival trop coolos que j’aime énoooooormement ! Et il faut qu’il perdure encore et encore. C’est pourquoi je me suis rendue à La Dynamo pour voir (de surcroît) 3 super groupes, ce qui ne gâche rien au plaisir.

Pour l’occasion, La Dynamo a revêtu ses habits de festoch avec des rames par-ci, un bras de mannequin par-là et quelques sombreros colorés sur le chef des organisateurs (qui sont d’ailleurs super friendly je trouve).

This Silly Thing + Red Woods + Gabelt @ La Dynamo (17/10/2014)

This Silly Thing débute les hostilités devant un public qui se fait attendre. Alice, au chant, a récupéré son bras pour jouer elle-même de la guitare. Les sonorités PopFolk 60’s du quatuor toulousain cadrent bien avec l’ambiance « peace » des Brasseurs du Lac. J’ai particulièrement apprécié la basse ronflante, toute en rondeur et en gammes bien apprises. Bref, This Silly Thing c’est mignon, c’est frais, c’est hippie-cool.

Place ensuite à Red Woods. Le quintet commence à s’installer et…ché pas…(ça reste entre nous mais) je trouvais que le chanteur se la racontait un peu quoi. J’étais là, en mode « Un peu d’humilité mec, pourquoi tu te la pètes comme ça ? »… Et puis, ils ont commencé à jouer, il a commencé à chanter et là….je me suis dit « OK mec, tu PEUX te la péter ! ». Cette voix ! Mais cette voix ! Je suis restée sur le cul.

This Silly Thing + Red Woods + Gabelt @ La Dynamo (17/10/2014)

Pour vous situer un p’tit peu, c’est un peu un mélange de Julian Casablancas et Ian Curtis en version moins dépressive quand même. Une voix grave, gutturale, puissante, taillée pour le rock’n’roll.

Derrière, les zicos font un super boulot : la batterie, nickel ; les guitares, efficaces ; la basse, au top (en voilà un qui maîtrise parfaitement le concept de bassist-hero dont je vous parlais récemment) ! ça fait plaisir à voir et surtout à entendre !

Red Woods c’est un claque dans ta gueule ! ça réveille et c’est cool ! Ouais, énooooooorme découverte ! Affaire à suivre !

This Silly Thing + Red Woods + Gabelt @ La Dynamo (17/10/2014)

Pour finir en beauté cette soirée qui de 1) est cool et de 2) c’est pour la bonne cause, Gabelt entre en piste pour achever nos petites oreilles comme il se doit. 4ème fois que je vois le quatuor sur scène et c’est toujours aussi bien, voire de mieux en mieux à chaque fois. Je pense que je n’ai plus vraiment besoin de vous dire que j’adoooooore parce que vous allez me traiter de vieille radoteuse.

Donc, je n’oublie pas en partant cette fois-ci de prendre leur nouvel EP et (tant qu’à faire) j’embarque l’album des Red Woods aussi, histoire de me faire une idée plus précise de ce petit phénomène qui m’a scotché au plancher.

This Silly Thing + Red Woods + Gabelt @ La Dynamo (17/10/2014)

D’ailleurs, si vous voulez des chroniques de ces CD, n’hésitez pas à me le dire, ça serait avec plaisir :)

En tout cas, Les Brasseurs du Lac c’est, je trouve, une superbe initiative, des gens sympas, un décor unique, pleins de groupes locaux qu’on aime. Alors soutenons ce festoch pour qu’il ait une longue, longue, longue vie !

Je vous laisse, je vais soigner mon aphonie.

Bisous

Makizara

Voir les commentaires

"Forest", le nouveau clip de Kid Wise

Publié le par Makizara

Hello amis Toulousains!

Je sais pas si vous êtes au courant mais Kid Wise a sorti un nouveau clip y'a pas longtemps. Je veux bien sûr parler de "Forrest".

Réalisé par Thomas Bryant, ce clip poétique met en scène deux jeunes anglais comme on en trouve dans Skins, Misfits ou In the flesh et ça, moi j'adore! J'aime cette manière qu'ont les Anglais de filmer, ces couleurs froides tirant vers le gris du ciel et ce réalisme poétique tout en simplicité.

"Nous avons à nouveau choisi de vous parler de la jeunesse. De sa candeur, son insouciance, sa violence aussi. A travers les yeux de deux frères, errant dans la froideur du quotidien et la chaleur des sentiments",explique Kid Wise.

J'aurais pas dit mieux!

Makizara

Voir les commentaires

Sabotage + Gabelt + Fuzzy Vox @ Connexion Live (4/10/14)

Publié le par Makizara

Rock’n’Roll Bitches !

On continue notre marathon concert du jour par la soirée de rentrée « radicalement rock’n’roll » (comme ils disent) de Progrès Son.

Lorsque je débarque au Connexion, Sabotage est déjà sur scène en train de déverser son rock garage acéré sur un public qui commence doucement à arriver. Toujours aussi bon qu’il y a 15 jours ce petit quintet toulousain!

Sabotage + Gabelt + Fuzzy Vox @ Connexion Live (4/10/14)

Félix, le chanteur chevelu, prend des poses L’Oréal sous l’objectif de son ami Hugues. Benjamin, à la batterie, sautille sur son siège. A la basse, Nicolas reste toujours fidèle à lui-même. Mais on notera quand même une petite faiblesse au niveau des chœurs qui manquent parfois de justesse (je chipote, je sais, mais faut bien trouver quelque chose à redire).

Après une reprise des Who qui finit de convaincre l’assistance, Sabotage laisse la place aux Gabelt. Le quatuor Toulousain aux influences balkaniques est en forme ce soir ! C’est qu’en plus d’être la rentrée Progrès Son, ce concert est également la Release-Party de leur nouvel EP (que je n’ai d’ailleurs pas pensé à prendre en partant, shame on me, quelle rock-critic indigne je fais !).

Sabotage + Gabelt + Fuzzy Vox @ Connexion Live (4/10/14)

Bref, Gabelt exhibe ses influences Arctic Monkeysesques (oui, ça se dit!), Strokesiennes et Libertines en public pour le plus grand bonheur auditif de tous. Pour mon ami l’Indic Eric, c’est plus de Cure qu’ils tiennent. Peu importe, l’essentiel c’est qu’ils parviennent avec brio à brasser toutes ces influences pour créer leur propre son. Et ça, aime beaucoup !

Merci Gabelt pour cette bouffée d’air frais qui empeste le garage, la bière et le rock’n’roll, yeah !

Puis c’est au tour de Fuzzy Vox d’investir la scène de Connexion. Ce trio de parigots (non ne dis pas « têtes de veaux » c’est pas bien, oui, toi, derrière ton ordi, je sais que tu l’as pensé très fort !) en costard/cravate débute son set devant un public un poil sceptique (c’est sûr que quand on joue pas "at home", c’est plus compliqué au début). Mais la glace est vite brisée, les présentations sont faites, les Fuzzy Vox c’est du rock qui envoie du Steak avec un goût très prononcé pour les 60’s.

Sabotage + Gabelt + Fuzzy Vox @ Connexion Live (4/10/14)

Le flyer parle de Ty Segall, de Thee Oh Sees, des Stooges ou encore de Supergrass, moi je vous dirais juste que c’est trop bien ! (Merci Camille, ça c’est de l’argumentation de folie !).

Le chanteur n’hésite pas à descendre se frotter littéralement au public pendant que la section rythmique dégouline, se fait mal, a des crampes, pour l’amour du rock’n’roll. Ouais Fuzzy Vox, revenez quand vous voulez, la ville rose vous accueillera avec grand plaisir !

Bon, et bien voilà ! Progrès Son a mis la barre très haut avec cette rentrée. Espérons que l’année à venir en soit le digne reflet !

A bientôt les rockers !

Makizara

Voir les commentaires

Showcase des Alone with Everybody @ Gibert Joseph Musique (4/10/14)

Publié le par Makizara

Showcase des Alone with Everybody @ Gibert Joseph Musique (4/10/14)

Grosse journée Rock’n’roll en ce Samedi 4 Octobre.

Mais on commence tranquillement en fin d’après-midi avec le showcase des Alone with Everybody à Gibert Joseph dans le cadre du Forum des Alternatives pour la Musique (FAM, pour les intimes) numéro 8 siou plait !

Pour l’occasion le quatuor s’est transformé en trio : Camille assure le chant et la guitare, Louisa est au clavier et aux chœurs et enfin Maxime prête renfort à la guitare. Pas de batterie pour ce showcase pas vraiment acoustique mais ça n’empêche pas les Alone de faire entendre leur pop-folk tout en douceur à un auditoire captivé.

Comment vous décrire la musique des Alone with Everybody ? Comment retranscrire l’atmosphère dans laquelle nous plonge le groupe des frangins Bénâtre ? C’est un peu comme dans un rêve avec John Lennon pas loin, dans un nuage. C’est paisible et reposant.

Parfait pour une fin d’après-midi ensoleillée.

Makizara

Showcase des Alone with Everybody @ Gibert Joseph Musique (4/10/14)

Voir les commentaires