Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

dancers in red

Les clips de Septembre

Publié le par Makizara

Voir les commentaires

Showcase des Dancers in Red @ Gibert Joseph Musique (23/01/2016)

Publié le par Makizara

Showcase des Dancers in Red @ Gibert Joseph Musique (23/01/2016)

Salut les rockeurs!

Ce samedi après-midi, j'ai pu constater que le rock se porte plutôt pas mal du côté du trio toulousain Dancers in Red. Ce qui est "normalement" un show acoustique à Gibert Joseph Musique, était on ne peut plus électrique. Et j'oserais dire décoiffant!

A l'occasion de la sortie de leur nouvel EP vinyle, les Dancers ont invité deux saxophonistes à leurs côtés. Et ça donne de suite une touche plus festive à leur garage-rockab'-sexy. Et franchement c'était vraiment pas mal du tout comme après-midi musicale.

Les Dancers sont toujours là pour mettre le feu, on peut compter sur eux pour ça. C'est un peu leur marque de fabrique. Le public qui a répondu présent, n'hésite pas à frapper des paluches lorsque Mathieu le sollicite. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour un showcase anthologique.

Prochain concert du trio écarlate: le 30 Janvier au Metronum en compagnie Therapy.

Enjoy :)

Makizara

Showcase des Dancers in Red @ Gibert Joseph Musique (23/01/2016)

Voir les commentaires

>>> Red Woods + Dancers in Red

Publié le par Makizara

Voir la vie en Rouge !

J’aime les concerts comme ça, où il y a deux groupes cools qui jouent dans un endroit cool avec plein de gens cools dans le public. #mondedesbisounoursbonsoir !

[Alors euh…oui…qu’est-ce que je voulais dire ?....Mmm….Euh… Dieu que cette chronique va être laborieuse à écrire… (se gratte le coin du sourcil) … pourquoi est-ce que j’ai bu autant déjà ? … Ah oui, c’est la faute de Laura … C’est toujours sa faute, toute manière…. Et Sandy qui se marrait… J’sais pas si vous vous rappelez de Sandy, c’était ma webmasteuse sur l’ancienne version de Born in Toulouse, ça faisait un bail qu’elle n’était pas venue voir un concert, ça fait plaisir de la revoir parmi nous… Désolée à ceux que je n’ai pas salué (Marion, Félix, William & Mister Jack, etc), j’étais pas en état. Voilà ! (reprend sa respiration), 1,2,3, c’est parti :]

J’arrive en retard (pour une fois) alors que les Red Woods sont déjà sur scène. Y’a pas foule dans le public, La Dynamo se remplie progressivement qu’à partir de 21h en général. Sur les planches, ils sont cinq (le compte est bon) mais à la guitare il y a une nouvelle tête. Il s’agit de Romain du groupe Alpaga qui est venu faire de l’interim chez les Red Woods le temps d’un concert. Et ma foi, il a plutôt assuré pour quelqu’un qui n’avait répété qu’une seule fois. Les Red Woods sont toujours au top, y’a rien à redire, c’est carré, c’est propre, y’a l’énergie qu’il faut, là où il faut. (« Camille, tu saoules avec les Red Woods, c’est bon, on a compris ! »). Gnagnagna !

N’empêche, ils ont remporté le tremplin pour le Weekend des Curiosités au Bikini (joie, joie, joie).

>>> Red Woods + Dancers in Red

Puis c’est au tour des Dancers in Red de monter sur scène. Comme à chacun de leurs concerts « at home », toute la family est au balcon: Tonton Gérard, Tatie Danielle et tout, et tout. Les Dancers ont revêtu leurs habits de lumière : slim rouge pour Guillaume, robe à géométrie variable pour Marion et veste à paillettes pour Mathieu.

« J’espère que le ramage est à la hauteur de leur plumage » ironise Laura la mauvaise langue.

Mais oui, t’inquiète ! C’est pas la même attitude que les Red Woods (qui sont moins centrés sur le style et la promo) mais c’est cool quand même. C’est une autre approche du rock, c’est tout. L’énergie rock’n’rollienne est présente donc moi je suis contente, voilà. Et je ne suis visiblement pas la seule : au premier rang Mister Jack fait des flaques comme à chaque concert du trio écarlate. Haha, vieille groupie va !

>>> Red Woods + Dancers in Red

Le show est bien rodé : roulage dans le public de Mathieu à la guitare, secouage de chevelure pour Marion à la basse et le fameux solo de batterie de Guillaume mais cette fois-ci (Ô surprise) dans le noir pour mieux voir l’inscription phosphorescente « Dancers in Red » sur son torse. Ce groupe, c’est de l’acide sulfurique n’en déplaise à Laura ! (et toc !)

A 23h et des brouettes, le show se termine, on plie les flycases. On regagne la sortie de La Dynamo rue Amélie en titubant pour (certainement) la dernière fois de toute la vie. Mais séchez vos larmes de crocodiles, ses portes se réouvriront à Bonnefoy un de ces jours.

Sur ce, je m’en vais décuver dormir du sommeil du juste. A très vite pour de nouvelles aventures !

See U

Makizara

Voir les commentaires

Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)

Publié le par Makizara

Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)

Question de vie

La Dynamo est moribonde mais le rock, que l’on dit mort depuis longtemps, fait encore danser son cadavre. La preuve en est ce soir…

Les Hightjack Brothers entrent en scène avec les bons ¾ d’heure de retard toulousain. Le quatuor aux allures de pompistes américains déverse sur l’assistance presque au rendez-vous leur fusion bizarroïde. Un mélange de rap, de hip-hop, de trip-hop, de rock, on n’sait pas bien en fait. Quant à la langue utilisée, c’est vraisemblablement du français.

Bon on peut pas dire qu’ils sont mauvais. Ils ont chacun une bonne technique. Le bassiste va même jusqu’au slap, c’est pour dire. On saluera l’enthousiasme du chanteur. Mais bon, ça casse pas trois briques à un canard.

Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)

Changement de matos. Les Sabotage entrent enfin en piste. Depuis le temps que j’en entends parler de ceux-là, il fallait absolument que je m’en fasse une idée en live.

Verdict ? C’est pas du tout l’idée que je m’en faisais, c’est franchement mieux. Je m’explique.

Dans ma tête, au vue de l’abondante chevelure de Félix le chanteur/guitariste, ça devait être un groupe de hard à la Guns’n’Roses et compagnie. Et bien, pas du tout ! C’est plutôt un mélange de garage, de pop et de blues bien sympathique.

Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)

Et le must, c’est que ce quintet d’énergumènes a une bonne technique. Le batteur martyrise ses fûts comme il faut. Le claviériste fait des solos tellement rapides qu’on ne voit même plus ses doigts. Le guitariste rythmique n’est pas mauvais et même le bassiste là-bas dans le fond, caché derrière, est balèze. (D’ailleurs mec, c’est typiquement une attitude qu’il ne faut PAS avoir : se cacher dans un coin. Parce qu’après, j’entends beaucoup de gens me dire « Non mais les bassistes, ils servent à rien » et ça, ça m’énerve !!! Donc be a bassist-hero ! (ça pourrait faire un super nouveau concept ça tiens ! A méditer…). #digression

Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)

Quant au frontman (parce qu’à ce niveau là on ne peut qu’utiliser ce mot) c’est quelque chose ! Je vois souvent des gens parler avec leurs mains, mais je n’avais encore jamais vu quelqu’un chanter avec les mains et enchaîner sur un pire solo de guitare l’instant d’après.

Bref, Sabotage = groupe estampillé Born in Toulouse, à suivre de près.

Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)
Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)
Hightjack Brothers + Sabotage + Dancers in Red @ La Dynamo (20/09/2014)

Après le rock’n’roll, place à……..du rock’n’roll avec les Dancers in Red. Bon, je ne vous les présente plus, je pense qu’à ce stade c’est inutile. Et ils ont encore foutu le feu ce soir. Ils ont carrément fait du bouche à bouche à La Dynamo ! Un semblant de vie pourpre est réapparu sur ses pommettes. La basse de Marion a grondé dans ses entrailles et le solo de batterie de Guillaume lui a réapprit à faire battre son cœur. Le Trio écarlate a fait revivre La Dynamo le temps d’une soirée.

Et c’est déjà ça…

Makizara

Voir les commentaires

1 2 > >>