Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le common diamond

3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1

Publié le par Makizara

3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1

Vendredi 3 Juillet

Premier weekend de juillet, grosse chaleur, bouchons sur le périph’ mais on arrive juste à temps pour voir Space Duvet Cover inaugurer cette 3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac. Il est 18h et le public est plus que clairsemé sur l’immense étendue d’herbe du site.

Sur scène, le jeune quatuor enchaîne reprises et compos en pratiquant assidument l’échangisme instrumental. Peu importe l’instrument qu’ils ont entre les mains, ces mecs-là assurent et c’est assez rare pour être souligné. La voix du chanteur est parfaite pour leur blues-rock. Leur set est carré et bien maîtrisé. Ils auraient pu faire danser les foules si seulement elles étaient là. C’est l’inconvénient de passer en premier mais il faut toujours qu’il y ait un premier, pas vrai ? Space Duvet Cover reste une belle découverte malgré l’amorphisme du public.

3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1
3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1

« Y’a pas grand monde pour l’instant mais ça va arriver ! » espère William Woods avant de repartir s’assurer que le festoch se déroule bien.

A 19h, Hugo derrière sa basse tente de réveiller les badauds en les apostrophant d’un « Allez, rapprochez-vous ! On veut de la bagarre, la première chanson s’appelle Fight ! ». Dung est dans la place et veut le faire savoir. Ils sont deux mais ils foutent un bordel à hérisser la permanente violine des mamies. Pourtant, il n’y a qu’une basse et une batterie (et du chant, vous vous doutez bien). Pas de guitare ! Comme quoi, on peut faire du rock qui envoie du steak sans guitare. I love that ! Quelques gentils pogos font leur apparition et c’est déjà une belle récompense pour Dung.

20h, c’est l’heure pour moi de me prendre une grosse claque ! My Great Blue Cadillac monte sur scène pour déverser son post-punk guttural. Ils sont deux : Louise et Eddy ainsi qu’une basse bien lourde et un tom bass parfois agrémenté d’une crash. Et c’est tout ! Eddy a une voix exceptionnelle, à la Ian Curtis. D’ailleurs, en écoutant ce duo montpelliérain, on ne peut que penser à Joy Division. J’adore, j’adore, j’adhère !

3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1
3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1

Un petit tour au foodtruck le temps pour Lindbergh de monter son matos, de s’accorder, de faire « Un, deux, Un, deux » dans le micro, de se réaccorder, de se recoiffer, de balancer une ou deux vannes, de se réréaccorder, de se mettre d’accord avec l’ingé son, de se réréréaccorder…

« Bouh, c’est long ! », s’impatiente Sandy à ma droite. « Ouais bah, on est une diva ou on l’est pas ! »

Ah ça y est, le trio commence (enfin) sa setlist dans la joie et la bonne humeur. Bah vaut mieux tard que jamais comme on dit, hein ! Heureusement que l’attente en valait la chandelle. Lindbergh (outre, un excellent exercice de prononciation) c’est de l’indie-rock/post-hardcore qui envoie du bois comme on aime. Pas vraiment le groupe adéquat pour un coucher de soleil mais on fait avec. Le public est plutôt réceptif et secoue de la crinière même si elle n’est pas aussi luxuriante que celle de Steve au chant et à la guitare. Bref, Lindbergh = un bon petit groupe à suivre.

21h, le diamant lumineux du Common Diamond prend place au centre de la scène alors que l’obscurité de la nuit laisse place à la désinhibition des festivaliers. Une demi-heure plus tard, le quatuor entame son show devant une assistance relativement étoffée et réceptive. C’est que le Common se fait petit à petit un nom et être programmé Place du Cap’ pour la fête de la musique ça donne un bon petit coup de pouce. Encore ce soir, on délivrera un "thumb up" au quatuor de space-pop !

3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1
3ème édition du festival Les Brasseurs du Lac | Jour 1

22h30, avantage pour Mathieu à la batterie qui n’a pas trop à bouger de place puisqu’il officie également chez Dona Confuse. Le quatuor d’electro-krautrock qui ne m’avait pas particulièrement convaincu (oui, je le dis !) il y a deux ans au Connexion s’est transformé en trio depuis. Alors, je ne sais pas si c’est le plein air, si c’est le changement de line-up, si c’est le réel enthousiasme du public, si c’est le taux d’alcoolémie ou si c’est moi tout simplement, mais j’ai bien aimé Dona Confuse ce soir (oui, je le dis !). "C’était pas si pire" comme dirait l’autre. Quant au public, il est visiblement conquit à en voir le balancement de caboche, le martèlement du pied dans l’herbe et l’invasion de la scène pour le grand final. Bravo aux Dona en tout cas !

Il est minuit et des brouettes lorsqu’on laisse le collectif Longway et sa techno poursuivre les hostilités jusqu’au bout de la night. Demain, une autre grosse soirée nous attend encore avec une programmation tout aussi cool et éclectique qu’aujourd’hui. N’oubliez pas l’aspirine et la caféine les enfants !

Des smacks !

Makizara

Voir les commentaires

Fête de la musique @ Place du Capitole (21/06/2015)

Publié le par Makizara

Merci Jack Lang pour la soirée d'hier!

Salut, salut!

La fête de la musique c'est souvent: soit trop génial, soit trop pourri. Hier appartenait à la première catégorie.

19h: le soleil tape sur les gambettes Place du Capitole alors que Le Common Diamond est sur scène. Du duo de space-pop (Floran/Thomas), ils sont passés à un quatuor avec Mathieu (Dona Confuse) à la batterie et Camille (Alone with Everybody) au clavier. L'ambiance est bon enfant. Les gens secouent volontiers de la tête mais pas plus: déjà parce que Le Common est (à tord) un groupe méconnu du grand public et puis parce que (putain) qu'est-ce qu'il fait chaud!!

Fête de la musique @ Place du Capitole (21/06/2015)

Floran Rémy, lunettes de soleil vissées sur le nez, n'a rien perdu de sa voix qui monte dans les aigues ni de son petit déhanché "Meltintonesque". Thomas, quant à lui, aura quelques petits soucis techniques avec sa guitare. Tout le monde l'applaudira lorsqu'il sera enfin parvenu à l'accorder (allô, on applaudit un mec parce qu'il a accordé sa guitare non mais!).

Bref, ça ne devait pas être évident-évident de jouer à 19h, sous un soleil de plomb, avec du matos qui fait la gueule, devant des pères de famille, leurs gosses avec des ballons à l'hélium, des amoureux qui se touchent les fesses et des clodos déjà bourrés. Alors bravo Le Common!

20h: direction Le Péry pour faire la bise à Axel des Dona Confuse (ndlr: nous avons appris depuis qu'Axel ne fait plus parti des Dona pour d'obscures raisons) qui mixera jusqu'à 00h. On se gave de tapas et de sangria histoire de faire le plein pour la suite de la soirée.

22h: retour sur une Place du Capitole qui s'est drôlement bien remplie en deux heures! Les Kid Wise se font attendre. C'est qu'ils ont une revanche à prendre. L'année dernière, avec le changement de mairie, ils avaient été déprogrammé pour jouer sur cette même place du Cap'. Merci qui? Merci Moudenc!

Depuis, le groupe de pop-progressive a pris du galon. Un album et un passage à Canal + plus tard, c'était O-BLI-GE qu'ils soient programmés cette année pour la fête de la musique.

Fête de la musique @ Place du Capitole (21/06/2015)

La mairie ne s'y est pas trompée cette fois, les Kids ont rassemblé une foule gargantuesque! De la bande de hipsters à la famille recomposée, tout le monde était là et ça faisait plaisir à voir! Personnellement, c'était un peu étrange de les voir de si loin, moi qui avait l'habitude de les voir jouer en showcase (voir mon vlog) ou au Connexion. Mais peu importe l'endroit, Augustin et ses potes ont encore assuré.

La soirée aurait été parfaite si, finalement, le concert des Red Woods n'avait pas été annulé. Je ne sais même pas pourquoi d'ailleurs. C'est donc avec une petite tristesse au cœur que l'on reprend la métro.

Et vous, elle était comment votre fête de la musique?

Des bisous!

Makizara

Voir les commentaires

Le Clip du Common Diamond

Publié le par Makizara

Et boum! En voilà une autre bonne nouvelle en ce lundi pluvieux: le clip du Common Diamond, mesdames zé messieurs, sous vos yeux ébahis!

J'adore la balançoire en cordes tressées, j'adore l'ambiance Skins party ... et j'adore la chanson aussi (accessoirement).

Bref, vivement la sortie de l'EP, non?

Voir les commentaires