Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2

Publié le par Makizara

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2

Jour #2 – Samedi 5 Juillet

Et on remet ça le lendemain !

En ce samedi, il fait beau, il fait chaud ! Mais ça n’empêche pas les Wild Child de débuter leur set (avec un énorme manteau de fourrure pour la chanteuse ?!! alors qu’il fait 29°C ! wtf ?!). Sa voix est puissante et me fait beaucoup penser à Lisa Kekaula, la chanteuse des Bellrays. Pour le coup, c’est une tuerie mais ils ne défoulent pas les foules pour la simple et bonne raison qu'il n'y a pas foule justement.

Même chose pour This Silly Thing qui pourtant nous offre un peu de fraicheur et de légèreté avec sa Pop Folk 60’s. C’est mignon tout plein. Mignon voilà, c’est le mot. Une bande d’énergumènes désinhibés font le show au premier rang en inventant des chorégraphies à faire pâlir de jalousie Kamel Ouali.

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2
Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2

Vient ensuite le tour de LaBotanique, un groupe de Rap, Hip-Hop un peu Jazz par moments et un peu Funk par d’autres. L’heure a sonné pour moi d’aller faire la queue au food truck de mes amis english à l’accent tellement sexy. Ce sera, encore une fois, un repas diététique digne d’un bon festival : hamburger/frites. Puis on va déguster notre butin sous les arbres sur cette herbe tellement « palpable » (dixit Nathalie). LaBotanique continu son show « en vis-à-vis avec mes pensées yo ! ».

Bon je me moque mais n’empêche que la ligne de basse très groovy était juste au top ! C’est ce que j’aime jouer mais pas ce que j’aime écouter (hastag meuf cohérente bonsoir!).

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2
Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2

By the way, les International Hyper Rythmique prennent le relais sur fond de coucher de soleil ce qui donne une atmosphère en parfaite adéquation avec leur musique "Dream Pop" (j’invente pas, c’était ce qu’il y avait marqué sur le programme !). Le public (qui désormais s’en fout du foot pendant 4 ans) est enfin au rendez-vous. Et c'est assit dans l’herbe « palpable » qu'il écoute religieusement le quatuor mélodique. L’ambiance a quelque chose de féérique.

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2

Mais la rêverie se termine et le réveil est brutal quand les Drawers montent sur scène. Leur métal n’est pas franchement du goût de tout le monde et ceux qui n’en sont pas fans se réunissent vers le plan B, à savoir: le bar (faut bien s’hydrater en été, tu comprends).

Là, Adrien Bang (mais siiiii souviens toi petit internaute, le batteur des Garçons Sauvages et des Existentialists il fut un temps) vient nous taper la causette en mode « oh ça fait un bail » ! On est donc ravie de vous apprendre qu’il est quasiment constamment sur les routes d’Europe et d’outre-Atlantique avec son groupe Aqua Nebula Oscillator.

La métallurgie se termine pour laisser place au nième groupe de Johan Darling aka Ismaël Ardan : The Dividers. Le programme parle de Death Folk (?!), personnellement je ne saurais trop comment définir leur musique mais j’ai bien aimé et Charlotte a adoré donc voilà. Et le public était plutôt réceptif. Affaire à suivre donc.

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #2

La fatigue commence à se faire ressentir quand Complications monte sur scène (attends, 2 jours de festoch ça épuise !). Le groupe bordelais provoque pogos et autres slams avec leur rock garage à réveiller le voisinage à 10km à la ronde.

A la fin de leur set, on décide de s’en aller et on laisse les Dawa Deluxe entre les mains des festivaliers éméchés.

Conclusion : Les Brasseurs du Lac c’est une putain de super bonne idée ! On s’est bien amusé, le cadre était magnifique, l’aménagement au top et le bar était super bien organisé (pas d’attente) et ça, c’est vachement cool. On remet ça, l’année prochaine j’espère !

Des Bisous :)

Makizara

Voir les commentaires

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1

Publié le par Makizara

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1

Jour #1 - Vendredi 4 Juillet

C’est à Villeneuve-Tolosane que se déroulait la 2ème édition du festival des Brasseurs du Lac et c’est donc à Villeneuve-Tolosane que nous nous rendons à bord de ma 206 blanche pas tunée pour un sous.

Après avoir bravé le traffic jam du périph’ toulousain, nous arrivons sur le lieu des hostilités : une maison des jeunes avec terrain de sport redécoré pour l’occasion à base de mannequins pendus, de poupées Barbies et de tables d’écolier (conceptuel).

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1
Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1

Le soleil se fait timide mais fait tout de même quelques apparitions avant de se recacher derrière un nuage. Nico Blues du Monde est déjà sur scène, lui, sa guitare et le blues dans l’âme (et une affreuse chemise à fleurs qui le fait ressembler à Carlos). Le gros du public n’est pas encore arrivé (ouais, tu comprends, y’a le match à la télé ! pff on s’en fout, toute manière on a perdu tavu. C’est pas comme si on avait un passif avec l’Allemagne…ahem ahem). Bref. Papi Nico continu son one-man-blues sans se formaliser du public clairsemé. Puis il laisse la place au (très) jeune groupe de rock frenchy Jusquiame.

Les balances sont interminables mais l’enthousiasme juvénile est là. Ça en serait presque communicatif mais la langue de Molière n’est (à mon sens) définitivement pas faite pour le rock’n’roll et on décide de laisser les Jusquiame à leur moment de gloire pour s’attaquer au Fish&Chips du food truck Cod en Bleu, tenu vraisemblablement, au vu de l’accent, par des anglais (#love) : c’était bon mais ultra méga copieux !

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1
Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1
Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1

Mais vite, Gabelt monte sur scène. Le quatuor garage qui « n’habite pas loin » et qui est donc intime de Denis (cf. chronique du concert à la Dynamo en Mai dernier) nous livre un set carré et confirme le fait que ouiiiiii, définitivement, j’adooooooore ce groupe ! voilà!

Le cadre est magnifique avec le ciel rose-orangé du coucher de soleil, le plein air, l’espace qui permet de ne pas être entassés les uns sur les autres et la musique qui nous ravit les tympans. Tout est parfait !

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1

Après Gabelt c’est au tour des I, Me, Mine.

« Je pense que je vais adorer, me dit Charlotte, le sourire aux lèvres. Rien que leur nom, c’est une chanson des Beatles donc c’est bon signe ».

Et effectivement, elle a adoré. Et moi aussi. Je les connaissais de nom juste mais si vous suivez bien Born in Toulouse, vous aurez reconnu Guillaume à la batterie qui martyrisait déjà les fûts chez les Red Lips. I, Me, Mine c’est de la pop, un peu de rock et beaucoup de sixties et ça, Charlotte, elle surkiffe. Et c’est que Mine de rien (haha humour), il est bon ce petit trio au look étudié. Chez Born in Toulouse, on vous les recommande chaudement et on va les suivre de près car y’a du potentiel, j’vous l’dis !

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1
Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1

Les sets sont courts et s’enchaînent rapidement car il y a quand même 8 groupes qui jouent ce soir ! Sound Sweet Sound prend le relais devant une assistance plus consistante que tout à l’heure. Personnellement, je suis restée un peu de marbre face à ce septuor éclectique. Le moment pour moi d’aller tester le pupitre d’écolier là-bas au fond, à la place du cancre. Souvenirs, souvenirs ! et bizarrement j’y rentre encore ... (hashtag minimoys).

Le temps se rafraichit quand The 1969 Club foule les planches. Ce trio rennais mené par une chanteuse-bassiste peroxydée (girl power yeah !) déverse un rock minimaliste mais efficace. Et ça moi, aime beaucoup ! Bon après, c’est sûr que c’est un peu du déjà entendu mais ça reste quand même sympathique et propice à shaker de la caboche !

Les Brasseurs du Lac 2014: Jour #1

Désolée pour Go!Zilla et l Lost My Keys mais je ne suis pas restée pour les applaudir parce que y’a quand même une bonne demi-heure de route pour rentrer.

On remet ça demain les loulous ! ;)

Makizara

Voir les commentaires